Caractériser les personnages

laurel-hardySi vous écrivez une fiction, l’histoire a beau être inventée, il faut qu’elle soit réaliste, donc que les personnages aient des caractères et qu’ils se comportent et dialoguent selon ces caractères, sans que cela soient des caricatures. Par pitié, évitez les phrases du type :


« Il fronça les sourcils, ce qui était un signe d’énervement chez lui et dit :

— Je suis très énervé !


 

Ce sont les dialogues qui donneront l’état d’esprit du personnage (sauf si vous voulez mettre en valeur son hypocrisie ou un humour noir au second degré. Le dialogue ci-dessus aurait été moins lourd en étant présenté ainsi :


Il serra les poings et grommela :

— Si tu me cherches, tu vas me trouver !


 

Faites en sorte d’opposer vos personnages.

Exemple : un petit homme timide et un grand costaud très nerveux.
Créez des caractères qui sortent de l’ordinaire. L’exemple ci-dessus, très cliché, serait déjà plus intéressant avec :

Un petit homme très nerveux et un grand costaud timide !

Bref…

Faites comme vous voulez avec vos personnages, mais donnez-leur une vie, des réactions, des traits de caractères. Il n’y a rien de plus pénible dans un récit qu’un personnage (souvent de 2e ou 3e rang) qui soit totalement neutre et insipide. Ne décrivez pas un état d’âme mais montrez-le. C’est la réaction ou la réponse d’une personne qui va révéler son état d’esprit, pas la longue et ennuyeuse description que vous en ferez.

Autres rubriques

Ecrire, publier et faire connaitre son livrePour apprendre par le détail comment écrire votre livre, le faire publier ou l’auto éditer et apprendre à en faire la promotion, commandez sur notre site le livre de Georges Vigreux, intitulé Ecrire, publier et faire connaître son livre

Vous pouvez aussi poser vos questions dans nos forums sur la création de livres