Créer ses formations

Si vous faites vos propres prestations, vous aurez également besoin de créer vos supports de formation. Il faut savoir quels documents créer, comment les structurer, quelle durée de formation ils pourront proposer, comment animer vos sessions de formation avec eux, etc.

J’ai mis cette étape en seconde position, parce qu’il vous faudra du temps pour définir et créer chacun de vos supports de formation. Vous ne pourrez probablement pas toutes les faire immédiatement. Parallèlement à cette étape, vous aurez commencé à effectuer les démarches administratives pour vous mettre à votre compte. Il vous faudra patienter pour qu’elles se réalisent et vous pourrez mettre à profit ce temps d’attente pour construire vos formations.

Nous sommes à l’ère de la digitalisation. Profitez-en pour créer vos supports sous forme numérique. Ils seront ainsi disponibles partout et vous n’aurez pas de frais d’impression et de reliure à supporter. Attention à protéger vos documents comme vous le feriez pour un livre. N’oubliez pas que la France ne permet pas de protéger les idées mises dans un texte. Elle ne permet que de définir un droit d’antériorité prouvant que vous êtes le premier à avoir rédigé vos textes. Ne vendez jamais vos supports de cours. N’accordez jamais d’exclusivité de leur utilisation à un seul centre de formation. Votre support de cours est votre gagne-pain. Il vous faudra définir avec soin la durée, la difficulté et le contenu de chacun de ces supports. Personnellement, je les dépose sur Google Docs. C’est gratuit, vous pouvez en protéger l’accès et même le créer en ligne directement dans cette application sans avoir besoin de traitement de textes. Cela reste compatible avec Word, Office et peut être extrait au format PDF en protégeant le document avec un mot de passe. Que rêver de mieux ?

Pour en savoir plus, merci de consulter mon autre livre Créer, animer et vendre ses formations.

Choisir ses tarifs de formateur

Pour définir le prix d’une formation, il faut tenir compte des frais occasionnés par une prestation de formation (le transport pour aller vers vos apprenants, l’éventuel hébergement, les frais de repas, etc.), mais aussi connaitre votre “point mort”, c’est à dire le prix en dessous duquel votre activité n’est pas rentable . Il faut également rester compétitif par rapport à vos concurrents. Tout ceci est détaillé dans notre page sur les tarifs du formateur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.